Accueil > Projet de PNR > La démarche franco-suisse > Les spécificités du projet transfrontalier

Les spécificités du projet transfrontalier

Le projet d’un parc transfrontalier vise à faire reconnaitre la valeur et les spécificités de développement de notre région frontalière, en travaillant mieux avec nos homologues suisses sur de nombreuses problématiques communes, d’autant que nous partageons une certaine culture, des atouts naturels et économiques et des projets sur une frontière magnifiquement incarnée par le Doubs.

C’est un même destin qui nous unit à la Suisse.

Nous partageons en effet nombre de caractéristiques sur lesquelles il est proposé d’axer également le projet :

  • Une identité « rivières », incarnée notamment par la vallée du Doubs
  • Des paysages encore préservés et des patrimoines bâtis communs (fermes)
  • Des savoir-faire de pointe horloger et relatifs aux microtechniques
  • Des races typiques et une gastronomie locale développée, sur la base de productions labellisées.

Nous possédons quelques atouts pour mener à bien ce projet de parc transfrontalier qui repose sur :

  • Un bassin économique et d’emploi fonctionnant déjà en transfrontalier
  • 2 porteurs, un Pays et une association, déjà bien ancrés localement, avec des habitudes de travail en commun entre ses membres et une capacité à mobiliser déjà la société civile
  • L’articulation avec une agglomération transfrontalière, existante, qui pèse dans le territoire et peut avancer sur des problématiques bien spécifiques (transports, formation, économie..) en complémentarité de celles de la démarche Parc (patrimoine, culture, agriculture...)

Le tout au bénéfice d’un développement territorial plus global et structurant pour les populations qui y vivent.

Président, Denis Leroux, PETR, Pays Horloger, 19 juillet 2017

Denis Leroux élu Président du Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Pays Horloger le 19 juillet 2017

Lire la suite...

Maxime Delavelle a intégré l'équipe du Pays Horloger le 24 juillet 2017 en qualité de chargé de mission milieux naturels.

Lire la suite...

La CPEPESC de Franche-Comté (Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l'Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères) organise en ce vendredi 25 Août dans le cadre de la Nuit Internationale de la chauve-souris une rencontre avec ce petit mammifère souvent mal connus.

Lire la suite...
urbanisme, permis de construire, guide, plantes locales, préconisations

Cette sélection de végétaux locaux a pour vocation de permettre de planter des haies, bosquets ou alignements d'arbres que l'on trouve à l'état naturel et adaptés à notre territoire.

Lire la suite...

Consultez ici les documents de travail de la démarche, relatifs aux phases de diagnostic et de prospective territoriale.

Lire la suite...