Accueil > Tourisme > Chemins de la contrebande franco-suisse

Les Chemins de la contrebande franco-suisse

Les Chemins de la contrebande franco-suisse ont été inaugurés samedi 20 juin 2015 à Biaufond. Plus qu'une randonnée, chacun des Chemins propose une immersion complète dans l'univers de la contrebande.

Ce premier projet porté par Le Pays Horloger (France) et le Parc naturel régional du Doubs (Suisse), propose une alternative originale aux randonnées classiques, avec une quête ludique et l’utilisation des nouvelles technologies, qui pimentent les parcours entre France et Suisse et ouvrent un vaste champ de découvertes à partager.

Initié en 2010, ce programme de coopération transfrontalière a su mobiliser l’ensemble des partenaires institutionnels et des acteurs du tourisme de part et d’autre de la frontière. Le programme INTERREG IV France- Suisse soutient fortement ce projet original capable de conforter l’attractivité touristique du territoire.

Le projet qui se monte à 641 223 euro a été co-financé par les fonds européens (FEDER), par la Confédération Helvétique, l’Etat – FNADT (massif du Jura), le Conseil régional de Franche-Comté, les sociétés électriques, les cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel, Le Pays horloger et les communautés de communes du Val de Morteau, du Plateau du Russey, du Pays de Maîche et de Saint-Hippolyte,  la Loterie romande et le Parc du Doubs.

Bien plus qu’une simple offre touristique, ces Chemins de la Contrebande concrétisent une première collaboration innovante entre France et Suisse, dans le cadre du projet de Parc naturel régional transfrontalier.

Produit d’écotourisme novateur, chacun des itinéraires propose une immersion complète dans l’univers de la contrebande, avec tout ce que cela implique de grisant et d’enthousiasmant !

Le randonneur passe et repasse la frontière à la manière des contrebandiers du XVIIIe siècle, à l’aide de son guide initiatique et de son smartphone, en quête d’indices pour résoudre des énigmes et collecter le fruit de notre « contrebande » du jour. L’aspect ludique et électronique rejoint le caractère historique et patrimonial, pour une découverte bien ancrée dans notre époque.

Dans le cadre de ce projet les itinéraires ont été équipés de mobiliers ludiques et en France les anciennes cabanes de douaniers ont été restaurées.Les itinéraires ont été conçus par une équipe technique composée de Aurélien Collenot, François Boinay, Patrick Bruot et Francesco Giamboi sous la coordination d’un comité de pilotage animé par Bernard Soguel et Franck Villemain.

Les 4 chemins :

Premier des 4 Chemins de la contrebande franco-suisse, l’Orlogeur, de Morteau à la Chaux de Fond, a été inauguré en juin 2014.

Aujourd’hui les trois autres chemins s’ouvrent aux randonneurs :

  • La Bricotte, une boucle au départ de Maîche : pour découvrir la petite contrebande, connue pour l’ingéniosité des «bricottiers» à faire passer des marchandises outre frontière. Ils vous dévoileront leur histoire à travers les différentes étapes.

  • Le Colporteur de Saint-Ursanne à Saint-Hippolyte : pour arpenter les chemins de la contrebande d’idées et en profiter pour négocier tout ce que contient sa « marmotte ».

  • Les Gabelous, une boucle au départ de Morteau à vélo tout terrain (VTT) : pour devenir un vrai douanier et démanteler une des plus grandes organisations de contrebandier du XIXème siècle.

Ce premier projet a été l’occasion pour le Pays Horloger comme pour le Parc du Doubs d’entrer dans le concret de réalisations transfrontalières, démontrant ainsi que la frontière n’est pas qu’un obstacle, une ligne séparant les peuples mais qu’elle revêt aussi un fort caractère symbolique autour duquel s’est bâti entre autre le mythe de la contrebande. Aujourd’hui, celle qui peut par ailleurs nous séparer nous rassemble et devient un véritable atout pour notre région.

Plus d'informations sur : www.lescheminsdelacontrebande.com

Télécharger l'application : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.indelebil.contrebandiers

Lors d'une conférence de presse qui a permis de faire le point sur les actions menées en 2016 dans le cadre du projet de "Covoiturage dans l'Arc Jurassien", ainsi que de présenter les perspectives 2017, la remise des prix du challenge covoiturage 2016 a eu lieu jeudi 12 janvier 2017 dans la commune de Val-de-Ruz en Suisse.

Lire la suite...

Le contrat de ruralité a été signé le 02 janvier 2017.

Lire la suite...

En 2013, la Région Bourgogne-Franche-Comté a, par convention avec le Pays Horloger, engagé un inventaire du patrimoine industriel de ce territoire.

Lire la suite...
urbanisme, permis de construire, guide, plantes locales, préconisations

Cette sélection de végétaux locaux a pour vocation de permettre de planter des haies, bosquets ou alignements d'arbres que l'on trouve à l'état naturel et adaptés à notre territoire.

Lire la suite...

Consultez ici les documents de travail de la démarche, relatifs aux phases de diagnostic et de prospective territoriale.

Lire la suite...